Anne-Marie Chartrand


J’ai tellement aimé faire le défi en août 2015 que j’ai décidé de m’inscrire à nouveau pour 2016.  Cependant,  je me suis malheureusement foulé la cheville en juillet 2016 et n'ai pas pu compléter le défi.

Mais rien ne m'arrête !  Je me suis inscrite à nouveau pour 2017 et me rendrai en haut du Mt Washington cette année.

60 livres en moins depuis janvier 2014, sans compter que je suis passée de 9,3 mets à 12,5. Je suis en grande forme et j'ai bien hâte de refaire cette ascension.

Un gros merci à tous de m’appuyer et de m’encourager et par conséquent de soutenir la cause de la prévention en appuyant la Fondation et le Centre ÉPIC, le Centre de médecine préventive et d’activités physiques de l’Institut de cardiologie de Montréal. 


Louise Cotnoir


Pour moi qui ai toujours été sédentaire, relever le défi Mont Washington c’est prendre un rendez-vous avec moi-même, c’est constater qu’on va plus loin en groupe, c’est découvrir qu’on peut y trouver du plaisir.

C’est grâce aux services offerts et au personnel dévoué et compétent du centre ÉPIC que j’ai commencé à revoir mes habitudes de vie.  C'est avec plaisir que je soutiens la Fondation ÉPIC et que je me permetsde vous solliciter  pour donner généreusement à la Fondation ÉPIC.

Merci !

Retour aux autres participants

Myriam et Richard Guertin


RICHARD GUERTIN

Lors de mon évaluation médicale annuelle au Centre EPIC en mi-décembre, Julie m’a parlé de l’activité du Mt-Washington. J’ai compris, qu’avec des efforts, je pourrais y participer malgré mon obésité. Le Dr Gamache m’y a encouragé. Justine responsable des activités à la Fondation m’a montré la vidéo de la montée de l’an dernier. J’étais convaincu en voyant le bonheur dégagé par les participants. Marie-Josée a analysé de mon dossier et a accepté ma demande de participation. En quelques heures me voici lancé dans l’aventure. Merci!

Compte tenu que je suis à la fin de la cinquantaine et que j’entame ainsi le troisième tiers de ma vie, j’ai décidé de relever ce défi physique complètement en dehors de ma zone de confort de mon bureau de comptable. 

MYRIAM GUERTIN

Lorsque mon père m’a annoncé qu’il a décidé de relever ce défi, j’ai voulu l’accompagner pour l’encourager à réussir. Me préparer pour cette expérience me motive à adopter de saines habitudes de vie et me mettre en forme. En effet,  je prends maintenant davantage conscience de l’importance de celles-ci qui me permettront d’éviter de futurs problèmes de santé. 

Nous sommes convaincus que la prévention vaut beaucoup plus que le curatif. C’est pourquoi Richard est membre ÉPIC et soutien sa fondation depuis plus de 25 ans et Myriam, depuis 2 ans. 

VOUS

Vos généreuses contributions serviront à financer la recherche par un personnel médical chevronné et reconnu dans le monde afin d’aider à améliorer la qualité de vie.