Éric Couto

Comme certain(e)s d'entres-vous le savent, j'ai décidé, au début de l'été dernier, de prendre ma santé en main. Considérant mes nombreux antécédents familiaux en matière de cholestérol et de diabète ainsi qu'en raison du surplus de poids que je traîne depuis toujours, je me suis mis au défi de l'activité physique régulière en m'abonnant au Centre ÉPIC de l'Institut de Cardiologie de Montréal. J’avais bien sûr déjà essayé de changer mes habitudes de vie par moi-même au cours des dernières années mais sans succès.

 Avec l’encadrement des professionnels du centre, la persévérance qui avait toujours fait défaut semble s’être pointée le bout du nez! Après avoir passé la fatigue des premières semaines, je constate que j'ai fais plusieurs progrès : niveau d’énergie plus constant dans la journée, augmentation significative de ma capacité cardiovasculaire au test à l’effort, gain de masse musculaire, perte de masse graisseuse, amélioration de mon bilan sanguin. J’ai pu trouver le bon rythme sans m’épuiser mais j’ai surtout réussi à éprouver du plaisir en utilisant mes entrainements comme des moments de pause dans mon quotidien fort occupé.

 Les premiers obstacles à la vie active étant maintenant derrière moi, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi afin d’assurer le maintien de ma motivation en visant un but qui peut, à prime abord, paraître hors d’atteinte pour un non-athlète : l’ascension de la plus haute montagne de l’Est de l’Amérique du Nord, soit le Mont Washington, avec ses 1917 mètres (6,288 pieds). Cet événement auquel je participerai avec une quarantaine d’autres membres du Centre EPIC aura lieu à la fin de l’été, soit le 28 août 2015.

 Pour y arriver, notre groupe devra poursuivre un entrainement soutenu à raison de 3 fois par semaine et participer à une série de 6 sorties préparatoires en montagne. L’ensemble de cette préparation sera encadré par des kinésiologues du centre ainsi que par des guides professionnels. Nous nous sommes aussi tous engagés à amasser un montant de 1 500 $ dans notre communauté du profit de la Fondation du centre. C’est précisément pour cette partie de l’aventure que je vous remercie chaleureusement de votre contribution ; peu importe le montant.

 En me soutenant dans mon défi, non seulement vous contribuez au maintien de ma motivation à prendre ma santé en main en me permettant de concrétiser un projet stimulant, mais vous soutenez également la mission d’un centre qui offre des services professionnels a quiconque désire agir sur ses facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et de diabète en bougeant plus et en mangeant mieux.

 Voilà le défi que je me suis donné pour l’année de mes 34 ans. Ainsi, j’ai bon espoir que ma famille, mes amis, ma femme et mes trois (bientôt 4) enfants pourront me garder en santé longtemps.